Sticky Fingers de The Rolling Stones

Album culte

Sticky Fingers de The Rolling Stones

Sorti en 1971, Sticky Fingers hisse les Rolling Stones au sommet de leur art. Pour être clair la bande venait d’inventer là un son unique : Keith Richards trouva son propre style, et Mick Jagger est véritablement omniprésent, s’autorisant même à jouer de la guitare.

Ajoutez à cela la présence du guitariste Mick Taylor, qui remplace Brian Jones mort deux ans plus tôt, et vous obtiendrez une encyclopédie de guitares, explorant tous les genres musicaux, y compris la country.

D’ailleurs deux des meilleures chansons de l’album sont des titres country : la ballade Wild Horses et le très joyeux Dead Flowers.

Vidéo Wild HorsesThe Rolling Stones

https://www.youtube.com/watch?v=yE2B_kCfvss

Vidéo Dead FlowersThe Rolling Stones

[prive]Mais le rock reste l’ADN du groupe, et on le retrouve dans le très, très controversé Brown Sugar. En substance le texte parle d’une jeune esclave noire qui devient l’objet sexuel de ses “maîtres blancs”, mais Brown Sugar est aussi utilisé dans l’argot américain pour désigner l’héroïne brune.

Vidéo Brown SugarThe Rolling Stones

Sorti en 1971, Sticky Fingers est un savoureux mélange de rock, blues, country, soul du Sud, et de drogue, dont les membres du groupe sont particulièrement coutumiers. L’album regorge de références plus ou moins explicites, notamment avec la chanson Sister Morphine.

Vidéo Sister MorphineThe Rolling Stones

L’album est devenu culte jusqu’à sa pochette, signée Andy Warhol. Comme pour celle du disque “The Velvet Underground and Nico” où l’on pouvait s’amuser à éplucher une banane, l’artiste s’est illustré en greffant une vraie braguette sur le carton du disque, que l’on pouvait faire monter et descendre à notre convenance.

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • Sticky Fingers est le premier album des Rolling Stones à être sorti sur leur propre label.
  • La chanson Sister Morphine a été écrite en 1969 par la copine de Jagger de l’époque, Marianne Faithfull. Son label retira le single des ventes après seulement 2 semaines, jugeant le texte trop explicite. Jagger qui avait écrit la musique, reprendra le titre à son compte sur l’album Sticky Fingers. Il aura fallu attendre 1998 et l’album live des Stones “No Security” pour que le nom de “Marianne Faithfull” soit crédité sur le morceau.
  • Selon Bill Wyman, la chanson Brown Sugar aurait été inspirée par Claudia Lennear, choristes de Ike Turner, et que Jagger aurait rencontré lors d’une tournée.
  • Le titre Aladdin Sane de David Bowie aurait lui aussi été écrit pour Lennear.
  • La chanteuse Marsha Hunt, ex de Mick Jagger, affirme dans son autobiographie que la chanson Brown Sugar fait référence à elle.
  • Sticky Fingers est le premier album des Stones à finir en tête des charts anglais et américains.
  • La pochette de Sticky Fingers représente les hanches de Joe Dalessandro, icône gay d’Andy Warhol.
  • Sticky Fingers est le premier album des Stones à arborer le fameux logo représentant la bouche de Mick Jagger.
  • La pochette de Sticky Fingers fût censurée par l’Espagne de Franco. Elle fût remplacée par un autre visuel.
    Pochette Sticky Fingers Espagnol - The Rolling Stones

[/prive]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *