Mr Gainsbourg

Reprise d’une chanson

Reprise de Comic Strip de Serge Gainsbourg
par Ginkgoa

La Reprise (The Cover)

L’Original

“Il est arrivé que.. il y a un courant mondial qui est né à Liverpool et qu’on ne peut pas ignorer” – Propos de Serge Gainsbourg, Discorama, 13 mars 1966

Voilà la réponse donnée par Serge Gainsbourg à Denise Glaser quand elle lui demanda pour quelle raison il avait décidé de changer de style musical. Il faut bien comprendre qu’à ses débuts, l’homme à la tête de choux était un artiste étiqueté “rive gauche”, c’est à dire un auteur-compositeur-interprète faisant des chansons à texte, dites “intellectuelles”.
Quant au mouvement mondial dont il parle, il s’agit tout simplement du rock anglais et de la Beatlemania.

“Où en est la chanson (intellectuelle) actuellement, ça n’existe plus. Alors autant s’amuser, autant faire du rock, ça c’est marrant. Et puis musicalement c’est actuel, c’est quelque chose qui correspond à mon tempérament.” – Propos de Serge Gainsbourg, Discorama, 13 mars 1966

En 1967, Serge Gainsbourg retourne à Londres pour enregistrer un EP nommé « Mr. Gainsbourg », avec la ferme intention de changer de registre. Place à la pop anglaise et adieu le style jazz de ses débuts. Parmi les quatre chansons qui figurent sur ce nouveau disque se trouve Comic Strip : une oeuvre qui détonne par son originalité, à base d’onomatopées de bandes dessinées. Gainsbourg bouscule les codes de la chanson française pour un titre plein de swing qui fera sensation.

Viens petite fille dans mon comic strip
Viens faire des bulles, viens faire des WIP!
Des CLIP! CRAP! des BANG! des VLOP! et des ZIP!
SHEBAM! POW! BLOP! WIZZ!

Et quoi de plus normal pour une groupe excellant dans l’electro-swing que de reprendre Comic Strip. C’est ainsi que Ginkgoa, duo formé par la new-yorkaise Nicole Rochette et le français Antoine Chatenet, s’est essayé à remettre au goût du jour ce titre des sixties avec en prime un petit passage dans la langue de Shakespeare.

Anecdote(s) :

  • Ce n’est pas Brigitte Bardot qui chante les onomatopées de Comic Strip dans la version française, mais une choriste de chez Philips que l’on suppose être l’américaine Madeline Bell. La confusion a été faite lorsque Serge interpréta la chanson en duo avec Bardot pour son émission baptisée “Le Show Bardot”, programmée à la télé pour la Saint-Sylvestre de l’année 68.
  • Il existe une version anglaise de Comic Strip qui était destinée à promouvoir l’adaptation américaine de l’émission “Brigitte Bardot Show”, avec cette fois-ci B.B comme choriste.
  • Lors d’une émission de Maritie et Gilbert Carpentier de 1977, Claude François et Jodie Foster reprendront ensemble Comic Strip :

Vos commentaires

  1. Je ne sais pas où vous avez été cherché cela, je suis en possession entre autre de l’enregistrement original 35mm de ce « clip » et on voit très bien et on entend très bien Brigitte Bardot chanter les onomatopées de Comic Strip dans la version française, et on voit et revoit différentes prises…

    1. Merci pour votre commentaire.
      Comme le mentionne l’article, Serge Gainsbourg a d’abord enregistré Comic Strip avec une choriste que l’on suppose être Madeline Bell; l’enregistrement figure sur son EP baptisé « Mr. Gainsbourg ». Je vous renvoie à des ouvrages tels que « L’Intégrale Gainsbourg. L’histoire de toutes ses chansons ».
      A bientôt,
      Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *