The Beach Boys - Pet Sounds

Album culte

Pet Sounds des Beach Boys

Au commencement de Pet Sounds, le onzième album et le plus marquant des Beach Boys, il y a… Rubber Soul, des Beatles. En effet, Brian Wilson, le chanteur et compositeur du groupe, eut une véritable révélation en l’écoutant :

« Je n’étais vraiment pas préparé à l’unité. On aurait dit que tout allait ensemble. Rubber Soul constituait un ensemble de chansons… qui allaient ensemble d’une façon encore jamais vue dans un album auparavant, et j’ai été très impressionné. Je me suis dit « C’est ça. Je suis vraiment mis au défi de faire un grand album. »

Pet Sounds marque un virage radical pour les Beach Boys, qui expérimente un tout nouveau style psychédélique. Ils s’éloignent de la surf music qui a fait leur succès, comportant les ingrédients habituels : belles voitures, jolies filles et plages ensoleillées. Pet Sounds est un album totalement expérimental, comprenant des effets sonores variés et utilisant des instruments peu conventionnels : Theremin, bruits d’animaux, canettes de soda et même sonnettes de bicyclettes !

Même au sein du groupe, cette prise de risque divise : tous les membres ne sont pas d’accord avec cette nouvelle orientation décidée par Brian Wilson. Le titre I Know There’s An Answer a été particulièrement controversé.

Vidéo I Know There’s An AnswerBeach BoysPet Sounds

[prive]Intitulé à la base Hang On To Your Ego, il faisait l’apologie du LSD et des autres drogues psychédéliques que Brian Wilson avait commencé à prendre à cette époque. Mais devant le désaccord des autres membres du groupe, et en particulier de Mike Love, Wilson réécrivit tout le texte et changea le titre de la chanson.

Le morceau instrumental Pet Sounds, qui donne son nom à l’album, avait tout d’abord été créé dans le but d’être utilisé dans un film de James Bond.

Vidéo Pet SoundsBeach Boys

Mais l’incontestable tube de cet album, c’est Wouldn’t It Be Nice.

Vidéo Wouldn’t It Be NiceBeach BoysPet Sounds

Par cette chanson, Brian Wilson a voulu faire passer un message aux jeunes Américains. A cette époque, la coutume était de se marier très jeune, au début de la vingtaine. Dans ce titre, Brian Wilson exprime le bonheur d’un adolescent partageant des moments avec l’être aimé, tout en précisant qu’ils sont trop jeunes pour se marier et qu’il faut profiter de l’instant présent.

Une preuve de l’exigence de Brian Wilson pour cet album est apportée par Mike Love : Wilson le fit réenregistrer une trentaine de fois une prise pour un chant d’arrière-plan de Wouldn’t It Be Nice, ce qui lui valut le surnom de “dog ears”, “oreilles de chien”, car il pouvait entendre des sons inaudibles pour les autres humains !

« Brian must have been part canine because he was reaching for something intangible, imperceptible to most, and all but impossible to execute »

La pochette montre les membres du groupe en train de nourrir des chèvres, en réfèrence aux “pet sounds”, bruits d’animaux domestiques, que l’on peut entendre dans l’album. Cette photo a été prise au zoo de San Diego.

The Beach Boys - Pet Sounds
The Beach BoysPet Sounds

Malgré l’influence que cet album eut sur la scène musicale internationale de l’époque, Pet Sounds ne rencontra pas dans un premier temps le succès commercial espéré, ce qui fut une grosse déception pour Brian Wilson, qui s’y était investi corps et âme. Les fans boudèrent également Pet Sounds lors de sa sortie, qui constituait un revirement total auquel ils n’étaient pas préparé. Une des raisons de cet échec est aussi le manque de soutien de la maison de disques des Beach Boys, Capitol Records, qui était sceptique quant au changement d’orientation du groupe…

Malgré cet échec commercial, les critiques musicaux et les autres artistes du monde entier acclamèrent Pet Sounds, qui reste encore une référence à l’heure d’aujourd’hui.

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • Malgré son rôle essentiel dans l’histoire de la musique pop, Pet Sounds n’a pas été disque d’or lors de sa sortie car il n’a pas dépassé la dixième place dans le Billboard. Il ne fut certifié disque d’or, puis de platine, qu’en 2000.
  • Cet album a marqué tous les artistes de sa génération, et particulièrement les Beatles, qui s’en sont inspirés pour créer Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band
  • Le 1er juillet prochain sortira dans les salles obscures Love & Mercy, un biopic retraçant la vie de Brian Wilson.

[/prive]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *