Rechercher :
Breakfast In America - Supertramp

Breakfast In America de Supertramp

Breakfast In America, l’un des plus gros succès commerciaux de l’histoire du rock.

Au cours des années 70, Supertramp délaissa petit à petit son rock progressif pour un son plus pop, et des mélodies plus accrocheuses. Pari gagné puisqu’en 1979, l’album Breakfast In America se glisse en haut des charts américains, est diffusé en boucle sur les radios et se vend à plus de 20 millions d’exemplaires.

Porté par le duo Rick Davies et Roger Hodgson, le groupe anglais nous livre ici une usine à tubes, portée par quatre singles, spécialement taillés pour les radios.

Vidéo The Logical SongSupertramp

Vidéo Goodbye StrangerSupertramp

[prive]

Vidéo Take The Long Way HomeSupertramp

Vidéo Breakfast In AmericaSupertramp

La chanson Breakfast In America décrit cette jeunesse anglaise qui rêve d’Amérique, une véritable prémonition puisque grâce à cet album, le groupe va percer au pays de l’Oncle Sam. Les Américains on s’en doute étaient séduits par la pochette de l’album où figure une serveuse d’un Diner en lieu et place de la statue de la liberté.

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • Supertramp fut formé à l’initiative du millionnaire hollandais Sam Miesgaes, qui rêvait d’avoir son propre groupe.
  • L’album Breakfast In America figure dans le top 10 des albums les plus vendus en France.
  • C’est en France que Supertramp viendra enregistrer son premier album live, en 1980.
  • Breakfast In America sera disque de platine et disque d’or dans plusieurs pays.
  • Bob Siebenberg, le batteur du groupe avait parié 100 dollars avec Rick Davies que l’album ferait un carton. Ce dernier n’était pas convaincu du virage pop du groupe. La suite on la connaît… Davies remettra un joli billet encadré à Bob avec la mention “Tu ferais mieux de ne pas le dépenser, salaud !”
  • La plupart des chansons de Supertramp sont crédités de leurs chanteurs Roger Hodgson et Rick Davies, à l’instar des Beatles avec le duo Lennon / McCartney.
  • Après la sortie de l’album Breakfast In America, les différents artistiques entre Hodgson et Davies s’aggravèrent, ce qui poussa le premier, adepte d’un son pop, à claquer définitivement la porte en 1983. Davies déclara des années plus tard “Il faut de l’harmonie, au plan musical et personnel. Malheureusement, ça n’existe plus entre nous”
  • La pochette de l’album Breakfast In America recevra un Grammy Award.

[/prive]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.