The Miseducation Of Lauryn Hill

Album culte

The Miseducation Of Lauryn Hill

The Miseducation Of Lauryn Hill, le premier album solo de l’ex-Fugees.

Dans les années 90, le trio Wyclef Jean, Pras et Lauryn Hill enchaîna les succès avec des titres tels que Ready or Not ou Killing Me Softly. Et puis un jour le groupe décida de se séparer. La raison ? Il faut se tourner vers l’autobiographie(1) de Wyclef pour en connaître la cause : il aurait eu une relation extra-conjugale avec Lauryn, qui lui aurait ensuite menti en affirmant qu’il était le père de son premier enfant, Zion David(2).

Bref des histoires de jupons qui amènent nos protagonistes à se lancer dans des carrières solos ponctuées de succès, en particulier pour Lauryn (découvrir la chanson Gone Till November de Wyclef).

[prive]The Miseducation Of Lauryn Hill sort en 1998. Le disque est un savoureux mélange entre la soul des années 70 et le hip-hop des Fugees. Ajoutez à cela une petite dose de pop et vous obtiendrez un opus qui sent bon les records. Surtout quand on sait que la jeune Lauryn Hill, alors âgée de 23 ans, participe à l’écriture, l’arrangement et la production de l’album.

Le disque est porté par le single Doo Wop (That Thing), qui va littéralement cartonner. Sur ce titre, la chanteuse va se démarquer de ce qu’elle a pu faire précédemment avec les Fugees. D’autant qu’il s’agit ici d’une oeuvre originale et non d’une reprise comme en était accoutumé son groupe. Inspirée du doo-wop, la chanteuse oscille entre le style d’une chanteuse de la Motown et celui d’une rappeuse au flow ravageur.

Clip Vidéo Doo Wop (That Thing) Lauryn Hill

Pour sa chanson To Zion, Lauryn Hill s’offre un featuring avec Carlos Santana pour un titre qui rend hommage à son enfant Zion, et montre sa volonté d’être mère.

Clip Vidéo To ZionLauryn Hill

Et puis Lauryn Hill proposera sa version de la chanson Can’t Take My Eyes Off Of You qui sera utilisée dans le film Complots.

Clip Vidéo Can’t Take My Eyes Off Of YouLauryn Hill

The Miseducation Of Lauryn Hill est un disque qui prône l’éducation. On le voit par son titre (on pourrait traduire miseducation par éducation tronquée), sa pochette avec le visage de Lauryn Hill gravé sur un bureau d’écolier, et par son introduction où l’on peut entendre une cloche et l’instruction d’un professeur.
Un disque qui fera date et qui sait, servira de cas d’étude pour les futures générations de jeunes chanteuses r&b.

(1) Autobiographie de Wyclef s’intitulé “Purpose : An Immi­grant’s Story” – (2) Le père de Zion David est Rohan Marley, fils de Bob Marley. Avec Lauryn Hill, ils auront cinq enfants.

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • En 1999, The Miseducation Of Lauryn Hill remporta 5 Grammy Awards dont celui du meilleur album de l’année, ce qui est alors un record pour une artiste féminine.
  • En 1999, The Miseducation Of Lauryn Hill fût nominé 11 fois aux Grammy Awards. Là aussi un record à l’époque pour un artiste Hip-hop.
  • Pour le tournage du clip Doo Wop, Lauryn Hill a du porter une robe avec des zébrures pour cacher qu’elle était enceinte de 6 mois.
  • Il semblerait que la chanson I Used to Love Him parle en substance de sa relation avec Wyclef. On peut entendre la chanteuse y marteler la phrase “I used to love him but now I don’t” (Je l’ai aimé, mais à présent, c’est fini).

[/prive]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *