Aux Armes Et Caetera- Serge Gainsbourg-

Album culte

Aux Armes Et Caetera de Serge Gainsbourg

Nous sommes en 1979. Au moment de créer son treizième album, Gainsbourg n’est pas au mieux de sa forme : les concepts albums qui lui tenaient à coeur artistiquement, Histoire de Melody Nelson et L’homme à tête de chou n’ont pas eu les faveurs du public français, à l’inverse de Sea Sex And Sun, chanson écrite en cinq minutes sur un coin de table et qui deviendra très populaire, notamment grâce au film Les Bronzés.

C’est dans cet état d’esprit que Serge Gainsbourg part en Jamaïque et enregistre l’album Aux Armes Et Caetera en seulement une semaine. Il s’entoure pour cet opus des plus grands musiciens jamaïcains : Sticky Thompson, Sly & Robbie, mais aussi les I Threes, choristes de Bob Marley.

Cet album choquera la France pour plusieurs raisons, tout d’abord pour son style musical complètement inédit. Mais ce qui souleva un véritable tollé fut la chanson qui donne son titre à l’album, reprenant la Marseillaise façon reggae :

Aux Armes Et CaeteraSerge Gainsbourg

Les militaires et la classe conservatrice française s’indignèrent de l’utilisation de l’hymne national. Cette polémique contribuera au succès de l’album, qui deviendra disque de platine quelques mois plus tard.

[prive]La plus violente réaction proviendra de Michel Droit dans les colonnes du Figaro Magazine, dans une prose aux relents d’antisémitisme. Serge Gainsbourg lui répondra deux semaines plus tard par journal interposé, dans Le Matin-Dimanche, avec un article très justement intitulé : “On n’a pas le con d’être aussi droit.”

Le mouvement de protestation atteint son paroxysme à Strasbourg, où Gainsbourg se vit contraint d’annuler son concert sous la pression conjointe des militaires et d’une alerte à la bombe. Il vint alors sur scène s’expliquer et tenir tête à ses détracteurs :

Je suis un insoumisLa MarseillaiseSerge Gainsbourg

https://www.youtube.com/watch?v=wFHp9GNB6qY

Le retentissement d’Aux Armes Et Caetera ne doit cependant pas occulter les autres titres de l’album, tous dignes de la légende de l’homme à la tête de chou, parmi lesquels :

Vieille CanailleSerge Gainsbourg

Daisy TempleSerge Gainsbourg

Des Laids Des LaidsSerge Gainsbourg

Cet album, outre les nombreuses polémiques qu’il a suscité, a contribué pour beaucoup à l’arrivée et à la popularisation du reggae en France, et deviendra le premier disque d’or de Serge Gainsbourg.

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • Gainsbourg a dit avoir trouvé l’inspiration pour le titre en ouvrant un dictionnaire, dans lequel les paroles de la Marseillaise étaient inscrites “aux armes, ect” pour économiser de la place.
  • En 1981, Gainsbourg achètera une copie du manuscrit original de La Marseillaise de Rouget de Lisle dans une salle des ventes à Versailles.

[/prive]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *