Serge Gainsbourg

Off

Les années Gainsbarre

Eh ouais c’est moi Gainsbarre
On me trouve au hasard
Des night-clubs et des bars
Américains c’est bonnard

Les années 1980 marquent un tournant pour Serge Gainsbourg : abondamment critiqué par les médias, il se sent de plus en plus incompris en tant qu’artiste et sombre de plus en plus dans ses deux travers, l’alcool et le tabac. Gainsbourg laisse progressivement la place à Gainsbarre, son alter égo provocateur. C’est aussi à cette époque que Jane Birkin le quitte, accélérant la descente du chanteur dans la décadence et la provocation.

« J’avais beaucoup aimé Gainsbourg, mais j’avais peur de Gainsbarre. » – Jane Birkin

Le point culminant de ces années Gainsbarre est atteint le 11 mars 1984. Ce jour-là, Serge est invité de l’émission politique Sept Sur Sept sur TF1.

Pour dénoncer le montant des impôts qu’il paye, qu’il trouve faramineux, Gainsbourg va se livrer à un de ses plus célèbres actes de provocation, en brûlant un billet de 500 francs, en direct sur le plateau de l’émission.

Vidéo Serge Gainsbourg brûle un billet de 500 francs

https://www.youtube.com/watch?v=gMq3Zr9_ARE

Ce geste va provoquer un tollé sans précédent, repris et commenté dès le lendemain par tous les médias sans exception. Il va également beaucoup choqué l’opinion publique, qui subit de plein fouet en ces années 80 la crise économique et le chômage (comme quoi, rien n’a beaucoup changé depuis…). Par conséquent Gainsbourg recevra des centaines de lettres de menaces et d’insultes.

«I said I want to f**k her (..) – Non, non, no, no… He said you are great, il dit que vous êtes très jolie»

Mais cette polémique ne va pas calmer les ardeurs de Gainsbarre, loin de là. Invité en 1986 par Michel Drucker sur le plateau de Champs Elysées en même temps que Whitney Houston, il va choquer la jeune chanteuse par ses avances on ne peut plus claires…

Vidéo Serge Gainsbourg rencontre Whitney Houston

https://www.youtube.com/watch?v=dwB0zcx96-A

Cette même année, Gainsbourg se clashe avec Catherine Ringer, chanteuse des Rita Mitsouko, sur le plateau de Michel Denisot, à propos de sa carrière d’actrice pornographique :

Vidéo Serge Gainsbourg et Catherine Ringer

Ecce Homo, une des chansons de son dernier album enregistré en 1989, décrit bien le culte de Gainsbarre, qui prend le dessus sur Gainsbourg.

Vidéo Ecce HomoSerge Gainsbourg

https://www.youtube.com/watch?v=UTpLjGGqwww

Jusqu’à sa mort en 1991, Gainsbourg sera hanté par son double Gainsbarre, privilégiant la provocation et les excès à la création artistique…

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • Contrairement à ce que Gainsbourg et le présentateur de Sept Sur Sept croyaient, il n’était pas illégal en 1984 de brûler un billet de banque : la loi avait été abrogée en 1975.
  • Vingt ans plus tard, Renaud va s’inspirer de cette dualité Gainsbourg / Gainsbarre et de cette descente aux enfers pour sa chanson Docteur Renaud, Mister Renard.
  • Michel Drucker avait reçu Whitney Houston à la demande de Sacha Distel, car la chanteuse était la cousine d’une de ses amies, Dionne Warwick.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *