David Bowie
Off

L’histoire des yeux dépareillés de David Bowie

On croit à tort que David Bowie avait les yeux vairons c’est à dire de couleurs différentes. Alors certes, en apparence, il semblait posséder un oeil bleu et un autre noir, mais cela n’a rien de génétique. Le chanteur avait en réalité les yeux bleus. En fait, sa pupille gauche était éternellement dilatée à cause d’une bagarre de jeunesse :

« Quand j’avais 14 ans, je suis tombé amoureux d’une fille. J’étais fou d’elle. Le seul problème c’était que mon meilleur pote avait aussi un petit faible pour elle, mais j’étais le grand gagnant » – Propos de David Bowie

En fait, David Bowie et son pote George Underwood étaient amoureux de la même fille, une certaine Deirdre. Pour arracher la demoiselle à son ami qui avait réussi à obtenir un rencard, David n’hésita pas à lui téléphoner en lui affirmant qu’il venait de rencontrer la belle dans la rue et qu’elle lui avait demandé de le prévenir qu’elle ne pouvait se rendre au rendez-vous. Bien entendu, tout cela était faux et Bowie en profita pour se pointer à la place de son pote. Lorsque Underwood appris la supercherie, il plaça un bon coup de poing dans l’oeil de son ami, d’où la célèbre pupille dilatée du chanteur :

« Nous avions tous deux envie de sortir avec elle et j’ai eu la chance d’obtenir un rencart. La jeune fille m’attendait depuis plus d’une heure parce que le jour du rendez-vous, David m’a téléphoné et m’a dit qu’elle avait dû annuler (…) J’étais furieux contre lui, alors on s’est battu. Et pendant la bagarre, j’ai tapé son oeil avec un ongle » – Propos de George Underwood

Pour la petite histoire, sachez que cet incident ne brisa pas l’amitié entre Bowie et Underwood. Ensemble, ils montent quelques groupes et apprennent à jouer de la guitare et du saxophone. Des années plus tard, Bowie fera même appel à son ami devenu photographe, pour travailler sur quelques pochettes de disques (le dos de la pochette de l’album Space Oddity et la pochette américaine de The Man Who Sold the World).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *