Joe le Taxi de Vanessa Paradis

Tube

Joe le Taxi de Vanessa Paradis

Comme toutes les adolescentes de son âge, Vanessa Paradis est fan du film La Boom et de Sophie Marceau. Un jour, son oncle et parrain, le comédien Didier Pain, apprend que son ami, le compositeur Franck Langolff, prépare un album pour la comédienne. Un petit coup de fil et direction le studio d’enregistrement. Une belle surprise pour Vanessa qui rencontre non seulement son idole, mais aussi deux hommes qui vont changer sa vie : Franck Langolff et l’auteur Etienne Roda-Gil.

« Je lui ai tiré la manche pendant des mois pour qu’il me fasse une chanson. Chaque fois qu’il faisait un truc, il me disait ‘Non, non, c’est pas pour elle.’ Jusqu’au jour où, un soir bien arrosé, Joe le Taxi est né. » – Propos de Didier Pain, parrain de Vanessa Paradis

Après avoir passé un an et demi à convaincre Langolff de lui composer une chanson, Vanessa obtient enfin un titre sur-mesure, qui devient très vite un tube planétaire : Joe le Taxi.

Clip Vidéo Joe le Taxi de Vanessa Paradis

Tube de l’été 1987, Joe le Taxi se classe n°1 du Top 50 pendant onze semaines, et s’exporte un peu partout dans le monde, avec toujours le même succès. Au final, la chanson s’écoule à plus de 3, 2 millions d’exemplaires et la chanteuse devient une figure incontournable de la chanson française à tout juste 14 ans. Une surexposition qui va rendre la vie de l’adolescente difficile : elle essuie de nombreuses critiques et suscite la jalousie de ses camarades de classe :

« Sans rabâcher sur ce sujet-là, jouer à la martyre, en bas de chez moi, sur trois murs, il y a quand même écrit à la bombe ‘Vanessa Paradis est une salope’. A l’école, sur les tables, il y avait gravé ‘A mort Paradis’. Vous savez, il y a plein de sondages, sur les tables, genre : ‘Etes-vous pour Mitterrand ?’, avec une case oui et une case non, et on fait des croix. Il y avait la même chose pour moi, et les croix, elles étaient tout le temps forcément dans la case non. Les Français sont comme ça : il y a eu une mode de détester Vanessa Paradis, les gens qui achetaient mes disques avaient honte. » – Propos de Vanessa Paradis – Libération -2006

Anecdote(s) :

  • Joe le Taxi est en réalité une femme. Maria José était une chauffeuse de taxi qui avait l’habitude de rencontrer les personnes du show-biz dans les boîtes de la capitale et de les raccompagner chez eux. Un soir, Etienne Roda-Gil grimpe dans son taxi et lui fait la conversation. Inspiré par le personnage et son univers, il lui demande : « Si je fais une chanson avec ton nom, ça te dérange ? ».
  • Joe le Taxi se hisse dans le Top 3 en Angleterre. La dernière chanson française à réussir un tel exploit était “Je t’aime moi non plus” de Serge Gainsbourg (1969).
  • Afin de conquérir le marché espagnole et argentin, Vanessa Paradis a enregistré une version espagnole de Joe le Taxi :
  • Dans les années 80, Vanessa Paradis est la personnalité que l’on aime détester. Son succès attise les jalousies et sa maturité n’est pas acceptée. Son histoire d’amour avec Florent Pagny, de 10 ans son aîné (elle était mineure), ne va pas arranger les choses. La presse va même jusqu’à inventer une rivalité avec la chanteuse Elsa, dépeinte comme la petite fille modèle alors qu’elle est présentée comme la fille “peu fréquentable” :

    « A l’époque, elle était dans un truc très angoissé et très angoissant. Elle vivait dans un climat agressif très traumatisant. Ce qu’elle a vécu à 14 ans, je ne le souhaite à personne. Elle se faisait insulter par tout le monde. Elle sortait de scène en pleurant, c’était atroce. Vanessa était blonde, elle se faisait lisser les cheveux, elle portait des jupes un peu courtes. Elle bougeait de façon un peu suggestive, mais c’était sa façon à elle de bouger. Tout cela a été mal interprété, parce que je pense qu’il y avait de la jalousie. C’était très très violent. »– Propos d’Elsa – Voici – Juin 2015

  • En janvier 1988, au Midem, à Cannes, Vanessa Paradis se fait huer par la salle entière lors de son interprétation de Joe le Taxi :
  • Enfant, Vanessa Paradis a chanté à l’Ecole des Fans. Pour la petite histoire, elle n’avait pas 7 ans mais 8 ans. Elle avait menti car elle avait dépassé l’âge limite.
  • Joe le Taxi n’était pas la première chanson enregistrée par Vanessa Paradis. A 10 ans, elle avait chanté “La Magie des surprises parties”, chanson composée par Les Forbans. Le titre n’avait pas été commercialisé (on vous en dit plus ici) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *