Dick Rowe

Off

Dick Rowe, l’homme qui rejeta les Beatles

Le 1er janvier 1962, le directeur artistique du label Decca, Dick Rowe, prit la plus mauvaise décision de sa vie. Il demanda à son assistant Mike Smith d’auditionner dans leur studio de Londres un tout jeune groupe de rock, qui s’était produit sur la scène du Cavern Club de Liverpool. Ce groupe n’était autre que les Beatles qui étaient alors constitués de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Pete Best (Ringo Starr le remplacera par la suite).

Après un trajet rendu interminable par une grosse tempête de neige, le groupe arrive enfin à Londres, le soir du 31 :

« Juste à temps pour voir les Londoniens ivres se jeter dans la fontaine de Trafalgar Squar » – Propos de John Lennon

C’est avec des mines fatiguées que le groupe effectue une séance studio avec le matériel de Decca et enregistre 15 chansons. Une prestation privée plutôt moyenne, qui rend tout de même enthousiaste Mike Smith, qui leur assure une réponse rapide.

L’audition des Beatles chez Decca

Les semaines passent, et toujours rien. Le manager des Beatles, Brian Epstein, se rend alors chez Decca et apprend que l’audition s’est soldée par un échec. Dick Rowe lui aurait rétorqué cette phrase hallucinante :

« Les groupes à guitares sont sur le déclin, Mr Epstein. Vous devriez vous contenter de vendre des disques dans votre magasin de Liverpool. » – Propos de Dick Rowe

Quelques mois plus tard, les Beatles signent un contrat avec le label Parlophone (EMI) et vendront des millions de disques à travers le monde. Quant à Dick Rowe, on lui colla le nom de “The man who turned down the Beatles”, un surnom qu’il tenta tant bien que mal de se défaire. Il essaya de rejeter la faute sur Mike Smith. L’assistant avait auditionné à la même période un autre groupe, Brian Poole and the Tremeloes, et lorsque son patron lui demanda lequel il choisirait, Smith choisit Brian Poole car ils étaient plus proche des studios du label (les Beatles étaient de Liverpool).

« Nous avions décidé qu’il était préférable de prendre un groupe local de la banlieue de Londres. Nous pouvions travailler avec lui plus facilement et avoir un contact plus étroit puisqu’il venait de Dagenham. » – Propos de Dick Rowe

Anecdote(s) :

  • Les 15 chansons que les Beatles interprétèrent à l’audition sont appelées les « Bandes Decca » et circulent sous la forme de disques pirates. On peut néanmoins retrouver quelques titres sur la compilation « Anthology 1 », publiée en 1995.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *