Rechercher :
U2 - Sunday Bloody Sunday

Sunday Bloody Sunday de U2

And the battle’s just begun
There’s many lost, but tell me who has won
The trench is dug within our hearts
And mothers, children, brothers, sisters
Torn apart

Troisième single issu de leur troisième album, Sunday Bloody Sunday est devenue la chanson la plus emblématique du groupe irlandais U2, représentative des engagements du groupe.

Live Sunday Bloody SundayU2

Cette chanson est un hommage au Bloody Sunday de Derry, en Irlande du Nord : en 1972, des manifestants réclamant le respect des droits civiques et la fin de la discrimination envers les catholiques sont pris pour cible par des soldats britanniques, qui tirent à balles réelles sur la foule : une trentaine de blessés et treize victimes seront à déplorer, essentiellement des jeunes adolescents.

Au départ, Bono avait écrit pour cette chanson des paroles condamnant les actions de l’IRA, le groupe séparatiste qui militait pour le départ des troupes britanniques d’Irlande. Mais craignant d’être assimilé politiquement, il changea par la suite les paroles pour en faire une condamnation de la violence, qui peut être applicable pour tous les conflits dans le monde.

[prive]

En effet, quand le batteur du groupe, Larry Mullen Jr, évoque Sunday Bloody Sunday lors de sa sortie en 1983, il déclare :

« Nous sommes dans la politique des gens, mais pas en politique. Comme vous parlez d’Irlande du Nord, Sunday Bloody Sunday, les gens pensent un peu ‘Oh, ce jour où 13 catholiques ont été tués par des soldats britanniques’. Ce n’est pas ce dont la chanson parle. C’est un incident, l’incident le plus célèbre d’Irlande du Nord et c’est la plus forte manière de dire ‘Combien de temps ? Combien de temps devrons-nous encore supporter cela ?’ Je ne m’inquiète pas de qui est qui, catholiques, protestants, peu importe. Vous savez, des gens meurent chaque jour d’amertume et de haine, et nous disons ‘pourquoi ? Quelle est la raison ?’ Et vous pouvez déplacer ce problème dans des endroits tel que le Salvador ou d’autres lieux similaires. Des gens meurent. Oublions la politique, arrêtons de nous tirer dessus les uns sur les autres et asseyons-nous autour de la table pour en parler… Il y a beaucoup de groupes qui prennent partie en disant ‘la politique, c’est de la merde, etc…’ Bien, et alors ! La vraie bataille est que des gens meurent, c’est ça, la vraie bataille. » – Propos de Larry Mullen,
batteur de U2, 1983

En une chanson, le groupe U2 a alors prouvé qu’il pouvait faire un titre engagé, défendre une cause, avec des paroles qui vont droit au coeur et un rythme et une musique efficace. Une chanson culte, en somme.

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • U2 a repris le titre de la chanson Sunday Bloody Sunday que John Lennon avait composé juste après le massacre en 1972 pour son album “Some time in New York City”, avec Yoko Ono pour les choeurs :

[/prive]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.