Belle-Île-en-Mer, Marie-Galante de Laurent Voulzy

Reprise de Belle-Île-en-Mer, Marie-Galante de Laurent Voulzy
par Vaiteani

La Reprise (The Cover)

L’Original

“Cette chanson, il y a des gens qui la prennent pour une chanson de vacances, tant mieux, pourquoi pas mais ça n’en est pas une, c’est une chanson qui raconte ma vie.” – Propos de Laurent Voulzy

Belle-Île-en-Mer, Marie-Galante c’est avant-tout une histoire de rencontres.
Tout d’abord, c’est celle de la musique de Laurent Voulzy et de la plume d’Alain Souchon, qui retranscrit ici admirablement la vie de son ami. Marie-Galante, c’est l’île où a été conçu Laurent et dont est originaire sa mère, et Belle-Île est le lieu où il passa ses vacances d’enfant.
A travers cette image d’îles isolés, coupées du continent, la chanson évoque la rencontre difficile du petit enfant qu’était Voulzy avec la Métropole (ses parents avaient quitté Marie-Galante juste avant sa naissance). Un sentiment “de solitude et d’isolement”, voire de discrimination que le chanteur nous fait partager dans une mélodie lente, teintée d’exotisme et de mélancolie.

« Nogent (Haute-Marne) dans les années 50, à l’école, il n’y avait pas un seul enfant noir, j’étais un peu complexé. Les gamins peuvent être cruels, je me suis retrouvé attaché à un arbre, traité de négro, à bouffer de la neige… » – Propos de Laurent Voulzy, l’Express

Au départ, la chanson n’était pas destinée à devenir un single. Elle sort en 1985 en tant que simple Face B du titre « Les nuits sans Kim Wilde ». Puis un jour, Voulzy entend son morceau dans une radio locale, et là, aussi bizarre que cela puisse paraître, il tombe sous le charme de sa propre chanson, comme si elle était de quelqu’un d’autre. Il suggère alors à sa maison de disques d’en faire un single. Belle-Île-en-Mer, Marie-Galante sort alors en Face A et le succès fut immédiat. Le titre devient le tube de l’année 1986 et un classique du répertoire du chanteur.

“C’est magnifique ! Les musiques sont géniales. Elle, elle est magique ! C’est un coup de coeur absolu. C’est rare quand j’ai un choc pareil. Elle a la grâce. Voilà Vaiteani, je m’incline” – Propos de Laurent Voulzy

Rencontre toujours, lorsque Laurent Voulzy remarque le talentueux duo de Vaiteani (la chanteuse a donné son nom au groupe) lors d’un concours intitulé “9 semaines et un jour”, tremplin musical pour les jeunes talents d’outre-mer. Depuis le chanteur n’a de cesse de les couvrir d’éloges, et de les encourager à sortir un album. Et c’est ainsi que Vaiteani nous arrive aujourd’hui avec un premier disque, dans lequel figure un bel hommage à leur parrain. Une magnifique reprise de Belle-Île-en-Mer, Marie-Galante, où se rencontre merveilleusement le français et le tahitien, la Métropole et les îles, bouclant ainsi la boucle d’une chanson qui ne cesse de nous cueillir par la beauté de sa musique et son message de tolérance.

Moi des souvenirs d’enfance
En France
Violence
Manque d’indulgence
Par les différences que j’ai
Café
Léger
Au lait mélangé
Séparé petit enfant
Tout comme vous

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • Belle-Île-en-Mer, Marie-Galante a été élue meilleure chanson des années 80.
  • Lors des Victoires de la Musique 1990, elle a été classée quatorzième chanson du siècle par 3.000 professionnels de la musique.
  • Grâce à la chanson, Belle-Île, la bretonne, et Marie-Galante, l’antillaise, se sont jumelées.

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *