7zic est en vacances. A très vite pour de nouveaux articles :-)
Serge Gainsbourg - France Gall

Off

La collaboration France Gall et Serge Gainsbourg

France Gall m’a sauvé carrément la vie puisque j’étais un marginal” – Propos de Serge Gainsbourg – Extrait de l’émission “Michel Berger reçoit Serge Gainsbourg”

On l’oublie assez souvent, mais France Gall a réellement relancé la carrière de Serge Gainsbourg. Au début des années 60, l’homme à la tête de chou peinait dans l’industrie du disque. Il se cantonnait à un registre d’auteur/interprète, réservé à une certaine élite parisienne. Il était certes reconnu pour son talent d’auteur, mais le grand public ne se bousculait pas pour acheter ses disques. Bref, les chansons de Gainsbourg se vendaient mieux lorsqu’elles étaient interprétées par les autres.

“Je fais 12 titres sur un 33 tours (…), sur ces 12 titres 2 passent sur les antennes, et les 10 autres sont parfaitement ignorés. J’écris 12 titres pour 12 interprètes différents, et les 12 sont tous des succès” Propos de Serge Gainsbourg – Discorama – mars 1966

Lassé par l’insuccès de ses albums, Gainsbourg était prêt à renoncer à sa carrière. Jusqu’à ce qu’il accepte de travailler pour la jeune France Gall. Alors certes, il va écrire pour ceux qui font de la musique “commerciale” qu’il déteste tant, mais l’homme à la tête de chou y voit là un moyen de sortir de l’impasse financière et professionnelle. Quand à France, elle va gagner en crédibilité et se démarquer des autres stars de sa génération.

N’écoute pas les Idoles et l’excellent Laisse Tomber Les Filles annoncent la couleur de ce que va être le fruit de leur collaboration : des textes riches, parfois sombres, parfois à double sens, mais interprétés par la fraîcheur et l’innocence de la jeune France, au milieu de l’euphorie de cette vague yéyé.

Vidéo Laisse Tomber Les Filles de France Gall

“On me dit que j’ai permis à Gainsbourg de devenir ce qu’il est devenu, que grâce à Poupée de cire, sa carrière artistique a pris son envol. Pendant longtemps, je n’ai jamais pensé que je lui avais apporté quoi que ce soit en dehors de l’argent” – Propos de France Gall – Extrait du livre “France Gall: Comme une histoire d’amour”

Puis le duo va frapper très fort le 20 mars 1965 à l’occasion de l’Eurovision. France Gall représente le Luxembourg, et interprète la chanson Poupée De Cire, Poupée De Son écrite par Gainsbourg. Bingo ! Ils remportent le concours, et s’assurent une nouvelle notoriété qu’ils réussiront à faire fructifier.

Poupée de cire, poupée de son de France Gall – Eurovision 1965

“J’écris des chansons difficiles, on dit que je suis un intellectuel, j’écris des chansons faciles, on me dit que je me sacrifie au commercial”. – Propos de Serge Gainsbourg – Discorama – Mars 1966

Le succès qu’il rencontre en écrivant pour France Gall, et sa fascination pour la Beatlemania vont amener Gainsbourg à changer de registre. Il va désormais s’assimiler à cette révolution pop-rock anglaise. Parallèlement, il va se mettre à écrire pour d’autres stars du yéyé comme Eddy Mitchell ou Claude François, tout en continuant à travailler pour France Gall, qui enchaînera les tubes griffés Gainsbourg.

Vidéo Baby Pop de France Gall

Vidéo Nous Ne Sommes Pas Des Anges de France Gall

Pour quelques pennies Annie
A ses sucettes à l’anis
Elles ont la couleur de ses grands yeux
La couleur des jours heureux
Annie aime les sucettes
Les sucettes à l’anis

Fasciné par le roman de Vladimir Nabokov, Serge voit en France un moyen d’assouvir et d’exploiter artistiquement l’une de ses nouvelles obsessions : les lolitas. Gainsbourg va alors utiliser l’image d’adolescente de France Gall pour lui faire chanter un texte à double sens, très controversé. Pour la gagnante de l’Eurovision, Annie est une fillette qui aime les sucreries, alors que pour Serge, Annie est une lolita qui aime une certaine pratique sexuelle.

Vidéo Les SucettesFrance Gall

“Serge écrivait des chansons qui correspondaient à la manière dont il me voyait” – Propos de France Gall

La pauvre France Gall s’apercevra bien trop tard de ce qu’elle venait de chanter, et devra faire fasse au tollé général. Désormais, les médias scruterons à la loupe toutes les paroles de ses chansons. Cet épisode va entacher la collaboration Gainsbourg/Gall, et le succès du duo va petit à petit s’estomper.

« France était trop bébête pour être une Lolita. Une Lolita ça doit quand même savoir allumer. Elle ne m’allumait pas du tout… Hé hé hé … J’avais l’essence mais elle n’avait pas le briquet. » – Propos de Serge Gainsbourg – Extrait du livre “Va, démon” de Jean Moisan

De cette collaboration qui s’achèvera (temporairement) en 1967, France Gall va connaître le succès avant une longue traversée du désert, jusqu’à sa rencontre avec Michel Berger en 1974. Quand à Gainsbourg, il a trouvé là un excellent moyen de gagner de l’argent tout en s’amusant. La vague yéyé va renflouer son portefeuille et son évolution pop-rock va engendrer des succès populaires comme Docteur Jekill et Monsieur Hyde, L’anamour, ou encore Comic Strip.

« J’ai retourné ma veste parce que je me suis aperçu que la doublure était en vison » – Propos de Serge Gainsbourg – Discorama – Janvier 1965

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • C’est Serge Gainsbourg qui mettra fin, une première fois, à sa collaboration avec France Gall en 1967. Ce dernier était déçu que le titre Bébé requin composé par Joe Dassin, soit mis en Face A de son titre Teenie Weenie Boppie, relégué en Face B. D’autant que sa chanson connaîtra moins de succès.
  • Teenie Weenie Boppie est une chanson qui parle de LSD. Quand au titre Les Petits Ballons, France Gall y incarne une poupée gonflable…
  • L’Eurovision fût traumatisant pour la jeune France Gall. Aux répétitions, les musiciens du concours lui faisaient sentir que sa chanson était nulle. Puis lorsqu’elle reçut le prix, elle se précipita pour appeler son amoureux de l’époque, un certain Claude François. Ce dernier, jaloux du succès soudain de sa chérie, va lui hurler dessus, avant de lui annoncer qu’il la quitte. Difficile donc pour France de retourner sur le plateau pour chanter à nouveau son titre, comme il est accoutumé dans cette émission. Enfin, dans les loges, elle se fera gifler par la candidate anglaise mécontente d’avoir été battue.
  • Après cette première rupture au soir de cet Eurovision 1965, France Gall et Claude François se remettront ensemble avant que la belle ne le quitte définitivement en 1967. Ce qui donnera naissance à la magnifique chanson “Comme d’habitude”.
  • A l’eurovision 1965, la France finira troisième avec le titre “N’avoue Jamais” de Guy Mardel.
  • Dans l’émission “Michel Berger reçoit Serge Gainsbourg”, les deux pygmalions de France Gall reviennent sur l’épisode d’Annie aime les sucettes” :

[prive]

#j♥7zic

Interview 1967 France Gall

Vidéo Dent De Lait, Dent De LoupSerge GainsbourgFrance Gall

Vidéo Pauvre LolaSerge GainsbourgFrance Gall

[/prive]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *