Le Déserteur de Boris Vian

Off

L’histoire de la chanson Le Déserteur de Boris Vian

Le Déserteur est une chanson antimilitariste écrite par Boris Vian en 1954, juste avant la fin de la guerre d’Indochine. Elle raconte l’histoire d’un homme qui écrit une lettre au président de la République pour l’informer de son intention de ne pas partir à la guerre, quitte à utiliser son arme contre les gendarmes qui viendront le chercher.

Monsieur le président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps.
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir.
Monsieur le président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer de pauvres gens.

Le Déserteur fut chanté pour la première fois par Marcel Mouloudji, qui demanda à son auteur de changer quelques couplets. Le « Monsieur le Président » est remplacé par « Messieurs qu’on nomme grands », « ma décision est prise, je m’en vais déserter » par « les guerres sont des bêtises, le monde en a assez » et la fin devient « prévenez vos gendarmes, que je n’aurai pas d’armes, et qu’ils pourront tirer ».

Vidéo Le Déserteur par Marcel Mouloudji

Et c’est cette version édulcorée que Mouloudji chante au Théâtre de l’Oeuvre le jour de la défaite française à Diên Biên. La chanson choque et provoque une bagarre générale dans la salle. Le Déserteur est interdite à la vente et sur les ondes radios.

Vidéo Le Déserteur de Boris Vian

En 1955, quelques mois après le début de la guerre d’Algérie, Boris Vian décide d’interpréter lui-même sa chanson en public, en reprenant son texte initial à l’exception de sa fin, préférant la version non violente de Mouloudji. Mais là encore, la chanson va susciter le scandale et la censure sera préservée.

Monsieur le président
Je vous fais une bafouille
Que vous lirez sûrement
Si vous avez des couilles
Je viens de recevoir
Un coup de fil de mes vieux
Pour me prévenir que les gendarmes
S’étaient pointés chez eux

Il faudra attendre la fin de la guerre en Algérie en 1962 pour que la censure du Déserteur soit enfin levée. Et c’est à partir de ce moment que la chanson de Vian fera l’objet de nombreuses reprises et d’adaptations, notamment par Renaud.

Vidéo Le Déserteur par Renaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *