pub parfum Bleu de Chanel - Starman de David Bowie

Musique de pub

Musique de la pub parfum Bleu de Chanel 2018 Starman
de David Bowie

Quel est le nom de la musique de la pub parfum Bleu de Chanel 2018 ?

Starman de David Bowie

Channel nous gratifie d’une pub sublime pour son parfum Bleu de Chanel. On y voit un homme partir à la rencontre d’une femme sublime, dont il ne sait si elle est réelle ou bien le fruit de son imagination. Le dernier plan de la vidéo nous laisse à penser qu’elle viendrait des étoiles, d’où la chanson Starman, morceau culte du grand David Bowie.

Musique de la pub parfum Bleu de Chanel 2018Starman de David Bowie

Le 6 juillet 1972, Bowie devient véritablement Bowie, grâce à son passage dans l’émission « Top of the Pops ». Trois ans après son dernier succès, le public va retrouver non pas le jeune blondinet de « Space Oddity », mais Ziggy Stardust, personnage créé de toute pièce par Bowie, dont on ne sait si c’est un garçon, une fille ou bien extra-terrestre. Maquillé, costume multicolore, cheveux flammés et guitare bleue, Bowie interprète en live la chanson Starman, accompagné de son guitariste Mick Ronson.

« Le personnage m’obsédait jour et nuit. Je suis devenu Ziggy Stardust. David Bowie a complètement disparu. Tout le monde cherchait à me convaincre que j’étais un messie, surtout lors de ma première tournée américaine. Je me suis complètement abandonné à ce fantasme ». – Propos de David Bowie – 1976

Live vidéo Starman de David Bowie

En seulement quatre minutes, David Bowie passe du statut d’artiste “standard” à celui de nouvelle sensation rock, icône absolue du Glam rock, qui va influencer la prochaine génération de rockers anglais.

“La première fois que je l’ai vu c’était quand il a chanté ‘Starman’ à la télévision. C’était comme une créature tombée du ciel. Les Américains avait envoyé un homme sur la lune. Nous on avait notre propre Anglais de l’espace” – Propos de Bono du groupe U2 – Rolling Stone – 2010

Starman figure sur l’album au titre à rallonge “The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars”*, disque conceptuel où Bowie incarne Ziggy Stardust, star bisexuelle venue d’une autre planète, accompagnée de son groupe, les Spiders from Mars. Leur but : transmettre un message de paix à l’humanité, qui n’a plus que cinq années à vivre.

« Nous avions fini d’enregistrer l’album ‘Ziggy Stardust’ et nous sommes allés le présenter à la maison de disques. Ils nous ont dit : ‘nous ne pouvons pas sortir ça. Il n’y a pas de singles dedans !’ Alors, nous avons quitté le studio et en l’espace d’un mois, il [Bowie] avait écrit ‘Starman’ (…). C’était un single évident. Je me rappelle que Mick [Ronson] et moi sommes sortis de la voiture après que David nous l’ait joué pour la première fois, et nous le chantions déjà, alors que nous l’avions entendu qu’une seule fois. » – Propos de Woody Woodmansey, batteur du groupe The Spiders from Mars.

Un album-concept qui n’a pas été du goût de la maison de disques, qui ne voyait pas de titres calibrés pour les radios. David Bowie retourne alors en studio et compose Starman, chanson racontant un homme qui se précipite sur sa radio pour écouter le message de Ziggy.

« A l’époque, nous pensions que c’était peut-être un peu trop commercial. Ca peut sembler étrange, mais nous n’avions jamais rien fait d’aussi commercial que ça. J’ai toujours pensé que Bowie avait cette capacité, que chaque fois qu’il en avait envie, il pouvait écrire un tube. »– Propos de Woody Woodmansey, batteur du groupe The Spiders from Mars.

(*) Souvent abrégé en « Ziggy Stardust »

Anecdote(s) :

  • « Stardust » vient du nom du chanteur de country « Legendary Stardust Cowboy ». Quant à “Ziggy”, Christopher Sandford, dernier biographe de Bowie, nous le révèle dans son livre :

    « Mick [Ronson] disait que Bowie cherchait un nom d’une star du rock commençant par Z – un peu comme un plombier qui cherche un nom commençant par A, afin de figurer au début de l’annuaire. Il a rencontré Iggy [Pop] en 1971 et mis un Z devant. »

  • Le personnage de « Ziggy Stardust » est inspiré du chanteur Vince Taylor :

    « Je l’ai rencontré [Vince Taylor] quelques fois au milieu des années soixante, et je suis allé à quelques fêtes avec lui. (…) Il avait l’habitude de transporter des cartes de l’Europe avec lui, et je me souviens qu’il a ouvert une carte à l’extérieur de la station de métro Charing Cross, l’a posé sur le trottoir et s’est agenouillé avec une loupe. Il a indiqué tous les sites où les OVNIs allaient atterrir. » – Propos de David Bowie – Indepent – Décembre 1996

  • Ajoutée en catastrophe sur l’album afin de satisfaire la maison de disques, Starman a remplacé une reprise de la chanson « Round and Round » de Chuck Berry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *