Rechercher :
Michel Fuguain - Fais Comme L'Oiseau

Reprise de Fais Comme L’Oiseau d’Antonio Carols et Jocafi
par Michel Fugain

La Reprise (The Cover)

Fais comme l’oiseau
Ça vit d’air pur et d’eau fraîche, un oiseau
D’un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l’empêche, l’oiseau, d’aller plus haut

Fais Comme L’Oiseau, une chanson qui sent bon la joie de vivre, chantée par Michel Fugain et ses acolytes du Big Bazar. Une troupe qui compte pas moins d’une trentaine de personnes, réussissant l’exploit de remporter le succès avec des chansons en parfait décalage avec la tendance punk rock des années 70.

Mais rendons à César ce qui appartient à César. En réalité, Fais Comme L’oiseau est une chanson brésilienne de 1972, répondant au doux nom de Você Abusou, enregistrée par le duo Antonio Carols & Jocafi. Michel Fugain a tout simplement réalisé son adaptation française.

Et pour ceux qui aurait du mal à se décider entre ces deux chansons, je vous propose la version de la chanteuse Pauline Croze, qui a eu la bonne idée de mixer les deux, histoire de boucler la boucle en quelque sorte.

Clip vidéo Você AbusouPauline Croze

Anecdote(s) :

  • Laurent Voulzy reprend le refrain de Você Abusou dans sa chanson Spirit of Samba :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

John Macheubass

La grande spécialité franchouillarde du chobiz surtout dans les années 60 70 était de volés les mélodies de tubes anglo saxon et latinos pour en faire des versions obscénes baclées dont les plus vils opportunistes, les plus représentatifs étaient Johnny Hallyday (plus de 230 reprises), le sémillant Claude François en a salopé quelques dizaines. Quand je me suis aperçu entre 16 et 20 ans que ces chansons avaient été composées par des groupes Anglais et Américains je me suis senti trahi, floué. Ces escrocs se gardent bien de dire que leurs chansons sont des reprises de titres Anglo saxons ou Latino, car le problême n’est pas de faire des reprises, bien au contraire, on peut avoir le feeling pour réinterpréter des oeuvres déjà existantes ; le problême, c’est de ne pas le mentionner, de sorte que les gens sont forts mécontents quand on leur dit la vérité ( en connaissance de cause ). Nougaro disait toujours de qui était les chansons dont il reprennait les mélodies, Moustaki aussi…C

Répondre