Mathilde - Je Les Aime Tous

Reprise d’une chanson

Reprise de Dis, Quand Reviendras-Tu ? de Barbara
par Mathilde

La Reprise (The Cover)

L’Original

« Pendant des années je chantais les gens que j’avais envie de chanter, que j’aimais. (…) Les chansons d’amour était des choses auxquelles je ne pouvais pas toucher parce que c’étaient des chansons d’amours écrites par des hommes et c’était pas comme ça que j’avais envie parler d’amour. Et puis un jour j’ai écris une chanson d’amour, et je crois que ma première chanson d’amour c’était Dis, quand reviendras-tu ? » 1Barbara

Jusqu’à présent, Barbara se cantonnait à reprendre les chansons de ses pairs. Et puis un jour elle tomba follement amoureuse d’un homme, une histoire qu’elle ne retrouvera pas dans les chansons des autres. Il faut dire qu’à l’époque, peu de femmes composaient des chansons. Alors Barbara se décida à poser des mots sur une feuille, ses mots, son histoire, celle d’un amour en transit entre Paris et Abidjan, avec un homme important, qu’elle nomma Monsieur H. dans son autobiographie, et que les médias identifièrent comme étant le diplomate Hubert Ballay.

« Et puis un soir je tombe amoureuse, folle éperdue, complètement “décagniassée”, le coeur et la tête à l’envers, amoureuse, enfin, d’un ami du “Gitan” – alias André Schlesser, l’âme de L’Ecluse -, un ami venu lui rendre visite après quelques années de silence. Comme rien n’est simple, cet homme-là vit à Abidjan, en Afrique. Poste important, homme important. » 2Barbara

Barbara commença à écrire les premiers couplets dans l’avion qui la ramena en France, après une énième escapade à Abidjan. Ce qui va devenir une habitude avec Barbara c’est d’accoucher d’une chanson en pleine représentation devant son public. Il lui arrivait même de terminer un titre la veille d’un concert. Et pendant un an, elle jouera Dis, Quand Reviendras-Tu ? lors de son tour de champ à L’Ecluse, sans oser dire qu’elle en était l’auteur.

« Je crois que j’écris une chanson comme une lettre » 1Barbara

Barbara n’a jamais voulu qu’on lui colle l’étiquette d’auteur – compositeur. Elle se considérait avant tout comme une interprète. L’histoire en fera pourtant la plus grande auteur-compositeur féminine de la chanson française. Et aujourd’hui encore ses chansons fleurissent sur les ondes, et sont reprises par une nouvelle génération d’artistes, comme la chanteuse Mathilde qui avait fait l’unanimité lors des auditions à l’aveugle de The Voice (saison 4), en interprétant justement Dis, Quand Reviendras-Tu ?.

A l’occasion de la sortie de son premier album, Mathilde nous propose de re-découvrir la chanson de Barbara dans un arrangement très jazz. Une version beaucoup plus lente que l’original, que Mathilde accouchera sur scène, comme Barbara d’ailleurs. Et comme Barbara elle commença par chanter les compositions des autres avant d’oser écrire les siennes. Et comme Barbara, Mathilde clame qu’elle aime les hommes au point qu’elle en fera une chanson et appellera son album “Je les aime tous”.

« Les hommes, je les aime, beaucoup, je les admire, ils m’ont faite aussi les hommes, ils ont beaucoup d’importance dans ma vie » 1Barbara

(1) Extrait de l’interview de Barbara par Roger LOUIS, le 16 déc. 1966 (2) Extrait du livre « Il était un piano noir… »

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • Barbara était la vedette de la petite salle de l’Ecluse. Elle était surnommée la “chanteuse de minuit” car elle rentrait sur scène tous les soirs à minuit.
  • Rémusat fut un appartement offert par H à Barbara, afin de vivre leur amour. Ce lieu se trouve à proximité du pont de Mirabeau, rue de Rémusat. Elle y composa ses plus grands classiques et y logera par la suite sa mère. Suite au décès de cette dernière, elle écrira la chanson Rémusat.
  • Afin de meubler son « Rémusat », Barbara fît appel à l’antiquaire Michel Souillac qui lui fit découvrir les salles de ventes de Drouot, Barbara y consacrera d’ailleurs une chanson :
  • Barbara réglait toujours son tabouret à 61 cm afin de ne pas se tenir trop haute face au clavier de son piano.
  • Barbara était coutumière du noir, couleur qu’elle trouvait “fantastique qui, à la fois, estompe les formes et met en valeur le corps”.

[prive]

#j♥7zic

Vidéo Dis quand reviendras-tu ?Mathilde

[/prive]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *