Rechercher :
Elephant - Seven Nation Army - The White Stripes

Seven Nation Army des White Stripes

Ah…. les White. Sont-ils frère et soeur ? Mariés ? Divorcés ? Associés ? Le mystère qui a entouré les deux membres du groupe a suscité bien des interrogations. D’ailleurs ces derniers en ont joué au début de leur carrière. Meg et Jack on été jadis marié, et comme dans tout divorce, il y a répartition des biens : pour lui ce sera l’écriture, la guitare et le chant, pour elle la batterie et les choeurs.

Et voila The White Stripes (les rayures blanches), un groupe sans bassiste, qui renoue avec les origines du rock. Un rock brut, simple, sans sophistication et avec peu d’instruments. Un rock en rouge, noir et blanc, soit les trois couleurs qu’aborderont le groupe dans chacun des visuels de leur albums et de leurs clips vidéos.

I’m gonna fight ’em all
A seven nation army couldn’t hold me back
They’re gonna rip it off
Taking their time right behind my back

« Seven Nation Army« . Quelle chanson mes amis ! Un riff de légende reconnaissable entre mille, et une histoire particulière, que je vais vous raconter.

Lors de la balance d’un concert, Jack trouva par hasard ce son : un riff de 7 notes qui se répètent dans le même ordre. Afin de le mémoriser pour pouvoir y travailler plus tard et y accoler des paroles, il l’annota « Seven Nation Army ». Pourquoi a-t-il choisi ce nom me direz-vous ? Tout simplement parce que c’était comme ça qu’il comprenait phonétiquement « Salvation Army » (l’armée du salut) quand il était petit. Et oui, c’était juste un moyen mnémotechnique pour mémoriser ces « seven » notes.

[prive]Plus tard, il y posera les paroles : l’histoire d’un homme qui revient dans sa ville natale, et qui est sujet aux ragots de ses habitants. En substance, c’est ce que subit le duo depuis que le groupe gagne en popularité. Jalousie quand tu nous tiens !

Puis le titre deviendra le « I will Survive » des italiens champions du monde de foot en 2006, et sera repris dans de nombreux stades, tous sports confondus :

« Poo po po po po poo po »

Quand au clip, pas besoin que je ne m’éternise dessus. Vous avez juste à cliquer sur lecture pour vous rendre compte par vous-même qu’il est tout simplement magnifique :

Clip vidéo Seven Nation Army – The White Stripes

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • The White Stripes n’ayant pas de bassiste, Jack utilise une guitare avec effet d’octave pour s’approcher du son d’une basse.
  • Aucun ordinateur n’a été utilisé sur ce morceau, que ce soit lors de l’écriture, l’enregistrement ou le mixage.
  • Dans le clip, on peut y voir Jack nous montrer sa main (à la troisième minute de la vidėo). Est-ce pour comparaître devant un juge : « Lever la main droite, et dites je le jure » ? Pas du tout. C’est tout simplement le geste que font les habitants de l’état du Michigan pour montrer d‘où ils sont originaires. Et oui, l’Italie a une forme de botte, le Michigan une forme de moufle. Et Jack est né à Détroit, dans le Michigan.
  • Le groupe s’est séparé en 2011. Jack a depuis entamé une carrière solo.
#j♥7zic

Carte du Michigan

carte michigan

9 Luglio 2006 – Finley

« Un penalty est donné contre nous et Zidane le tire
Il marque et peu après
Materazzi se charge d’égaliser (oui, oui, oui)
On va, terrorisé, en prolongation (…) »

[/prive]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.