Glory Box de Portishead

Reprise d’une chanson

Reprise de Glory Box de Portishead
par John Martyn

La Reprise (The Cover)

L’Original

C’est en 1994 que les anglais de Portishead sortent de l’anonymat avec Glory Box. Est-ce de la soul, du blues, du hip-hop ? En fait, c’est un peu tout cela à la fois. Les médias appelleront ça du Trip-Hop, au grand désarroi de Geoff Barrow, co-fondateur du groupe.

“Nous avons eu des désaccords avec notre maison de disques parce que nous ne voulions pas la sortir en single (Glory Box), car nous l’a trouvions trop commerciale. Elle est bien pour figurer dans un album, mais pas pour être un single” – Propos de Geoff Barrow – Membre de Portishead

Avec Glory Box, single issu de leur tout premier album studio Dummy, Portishead rend le Trip-Hop commercial. Véritable tube, la chanson nous captive par son spleen électro et la sublime voix de Beth Gibbons.

Give me a reason to love you
Give me a reason to be, a woman
I just wanna be a woman

En 1998, le folksinger anglais John Martyn sort un album de reprises baptisé « The Church with One Bell », dans lequel figure une version revisitée de Glory Box. Tout simplement sublime !

Anecdote(s) :

  • Le nom du groupe vient d’une petite bourgade à côté de la ville de Bristol, en Angleterre.
  • Glory Box est un terme australien désignant une certaine type commode, destinée à y ranger les vêtements et les bijoux de la mariée.
  • La chanson Glory Box utilise un sample du titre Ike’s Rap 2 de Isaac Hayes :
  • On peut entendre la reprise de Glory Box version John Martyn dans le film Colombiana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *