Bob Marley - Natty Dread

Reprise d’une chanson

Reprise de No Woman No Cry de Bob Marley
par les Fugees

La Reprise (The Cover)

L’Original

No Woman No Cry reste un des plus grands tubes de Bob Marley. Les crédits de cette chanson, sortie en 1974 sur l’album Natty Dread, ont été entièrement cédés à Vincent Ford, un ami de Bob Marley, afin de l’aider à faire survivre la soupe populaire de Trenchtown.

Trenchtown est le ghetto de Kingston où le chanteur a grandi, et où il a rencontré sa future femme, Rita Anderson. C’est d’ailleurs cette enfance à Trenchtown qui est évoquée dans No Woman No Cry. Rita a confirmé elle-même l’origine de cette chanson :

«Dans cette chanson, Bob raconte notre vie à Trenchtown. Nous ne possédions rien, excepté nos pieds pour marcher.»

En 1996, le groupe de hip-hop Fugees reprennent ce gigantesque hit, en l’adaptant au contexte de leur époque : ils dédicacent cette interprétation à tous les réfugiés du monde entier. The Score, l’album sur lequel figure cette reprise, sera l’un des albums de rap les plus vendus aux Etats-Unis : plus de six millions d’exemplaires !

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • Contrairement à ce que l’on peut penser, ce titre se traduirait plutôt par “femme, ne pleure pas”, au lieu de “ne pleure pas si tu n’as pas de femme”.
  • No Woman No Cry a été classée 37ème meilleure chanson de tous les temps par le magazine Rolling Stones.
  • Joe Dassin nous a offert une version française de No Woman No Cry, intitulée Si Tu Penses A Moi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *