Renaud chante Brassens

Reprise d’une chanson

Reprise de Le Gorille de Georges Brassens
par Renaud

La Reprise (The Cover)

L’Original

« Là, j’ai voulu raconter une histoire pour m’amuser. Mais à la fin de cette histoire un peu burlesque une sorte de morale est venue. En prime, je n’y avais pas pensé »

En 1952, sur son album La Mauvaise Réputation, Georges Brassens nous offre Le Gorille, une chanson narrant les péripéties d’un gorille sorti de sa cage et bien décidé à perdre son pucelage. Ce qui ressemblait à une petite chanson moqueuse se termine par une critique de la peine de mort, lorsque le gorille traîne un juge dans les fourrés pour faire sa petite affaire :

Car le juge, au moment suprême,
Criait : « Maman ! », pleurait beaucoup,
Comme l’homme auquel, le jour même,
Il avait fait trancher le cou.

Suprême outrage ! Par conséquent Le Gorille fut interdite sur les ondes françaises jusqu’en 1955.

En 1996, Renaud nous offre une reprise de ce grand classique sur son album de reprises Renaud chante Brassens. Cet hommage est important pour Renaud, qui baigne dans la poésie de Brassens depuis son enfance. De plus, grâce à la popularité de Renaud auprès des jeunes à l’époque, cet album a contribué à faire découvrir les chansons de Brassens à la nouvelle génération.

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • En 2006, Joey Starr a livré sa propre interprétation, Gare au Jaguarr, en changeant les paroles pour y inclure ses démêlés avec une hôtesse de l’air ! Mais le titre fut interdit et retiré de son album car Joey Starr n’avait pas acquis les droits de réutiliser cette chanson :
  • Renaud a rencontré Brassens sur un plateau de télévision, et ce dernier lui dit qu’il trouvait ses chansons “merveilleusement bien construites”. Renaud considère ce compliment comme valant “toutes les Victoires de la Musique”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *