Eleanor Rigby de The Beatles

Reprise d’une chanson

Reprise de Eleanor Rigby de The Beatles
par Joan Baez

La Reprise (The Cover)

L’Original

Eleanor Rigby est un titre des Beatles de 1966, paru en Face B du single « Yellow Submarine ». La principale difficulté pour Paul McCartney a été de trouver le nom de cette femme qui faisait le ménage à l’église dont parle la chanson. Au départ, il avait imaginé une jeune fille qui répondrait au doux nom de miss Daisy Hawkins, mais par la suite, il comprit que son personnage devait être plus âgé. Problème : à ses yeux, le nom ne correspondait plus à son âge avancé.

Il trouva dans un premier temps le prénom Eleanor. L’idée lui en est venue suite à une pierre tombale aperçue dans un cimetière, alors qu’il se promenait avec le compositeur Lionel Bart.

“La morte s’appelait Eleonor Bygraves, et Paul a dit que c’était le nom qu’il lui fallait. Quand on est retournés dans mon bureau, il s’est mis à jouer ça sur mon piano.” – Propos de Lionel Bart

Quand au nom Rigby, il le trouva un soir qu’il attendait sa fiancée Jane Asher à la sortie d’un théâtre où elle se produisait. Devant lui, se trouvait un immeuble de la société « Rigby & Evens Ltd., Wine & Sprites Shippers ».

« C’est le bébé de Paul. Moi, j’ai contribué à l’éducation de l’enfant » – Propos de John Lennon

Un fois le nom trouvé, Paul joua les prémices de son Eleanor Rigby aux autres Beatles. Chacun y apporta sa contribution, notamment pour le second personnage, le père McKenzie; puis ils trouvèrent une fin à cette chanson que McCartney avait du mal à terminer.

Eleanor Rigby est une chanson sur la solitude et la tristesse, en rupture complète avec les autres titres optimistes de McCartney. Une chanson au texte sombre, qui sera reprise une année plus tard par l’artiste engagée Joan Baez, sur son album Joan.

Anecdote(s) :

  • Dans les années 1980, on découvrit l’existence d’une tombe Eleanor Rigby dans un cimetière de Liverpool, situé à quelques mètres du lieu où Paul et John s’étaient rencontrés pour la première fois.
  • Il est probable que le prénom Eleanor soit aussi inspiré par l’actrice Eleanor Bron, que Paul rencontra sur le tournage du film Help!
  • Au départ, Paul avait envisagé d’appeler le père McKenzie : père McCartney. Mais pour éviter toute association d’idées avec le géniteur de Paul – qui lui était une personne enjouée – le nom fut remplacé par un simple coup d’oeil dans le répertoire des rues.
  • Aretha Franklin a enregistré un version très réussie d’Eleanor Rigby :
  • Dans les années 70, alors que la brouille McCartney / Lennon était à son paroxysme, John n’hésita pas à affirmer dans la presse qu’il était le principal auteur d’Eleanor Rigby. Il se ravisa en 1980, en rétablissant la vérité : sa participation dans l’écriture du titre était quasi nulle.
  • On peut retrouver à Liverpool une représentation d’Eleanor Rigby, sculptée par Tommy Steele Statue Eleanor Rigby

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *