Jean Michel Mekil - Don't Look Back In Anger d'Oasis

Musique de télé

Musique du guitariste de la Garde Républicaine – France vs Angleterre Don’t Look Back In Anger
de Oasis

Quel est le nom de la chanson jouée par le guitariste de la Garde républicaine lors de France – Angleterre ?

Don’t Look Back In Anger de Oasis

Une image surprenante qui a fait le tour du monde. Le 13 juin 2017, au stade de France, Jean-Michel Mekil, sous-officier de la Garde Républicaine, interprétait un classique du groupe de rock anglais, juste avant le coup d’envoi du match de foot France/Angleterre.

Vidéo de Jean-Michel Mekil, sous-officier de la Garde RépublicaineDon’t Look Back In Anger de Oasis

Don’t Look Back In Anger («Ne regarde pas le passé avec colère») était devenue quelques jours auparavant un hymne de solidarité après les attentats de Manchester, lorsque la foule s’était réunie pour consacrer une minute de silence avant de chanter à l’unisson le refrain de la chanson des mancuniens d’Oasis.

And so, Sally can wait
She knows it’s too late as we’re walking on by
Her soul slides away
But don’t look back in anger
I heard you say

Une situation qui fait écho à celle survenue quelques jours après les attentats de Paris, lorsque des gens avaient chanté Imagine de John Lennon. Et justement, on retrouve la mélodie de la chanson de l’ancien Beatles dans l’introduction de celle d’Oasis.

Clip vidéo de Don’t Look Back In Anger de Oasis

Un plagiat assumé, qui est en réalité un hommage rendu à un artiste qui a beaucoup influencé les frères Gallagher, co-leaders du groupe. Sortie en 1996, Don’t Look Back In Anger va devenir le plus gros succès d’Oasisdans son pays, devant Wonderwall. Co-écrite et chantée par Noel, elle est la première où Liam n’en est pas le principal interprète.

“Quand nous étions en train d’enregistrer Wonderwall et Don’t Look Back In Anger, je devais à la base chanter Wonderwall, et Liam a dit « Je veux la chanter ! ». Je lui ai dit « Je vais en chanter une, alors choisis la tienne ». Il a choisi Wonderwall et j’ai pris l’autre. (..) Elle a dépassé Wonderwall en Angleterre pour devenir notre chanson la plus connue. Et maintenant c’est la plus grosse chanson de chacun de nos shows. ça doit énerver Liam, vu qu’il ne la chante pas, mais ça me fait plaisir.” – Propos de Noel Gallagher

Un trait d’humour qui montre en substance cette relation d’amour/haine qu’entretiennent les deux frères. Deux personnalités authentiques qui ont été pour beaucoup dans le succès d’Oasis mais ont aussi causé sa dissolution. Tout est prétexte à l’affrontement pour eux : lorsque Noel invite Jean-Michel Mekil à venir jouer à l’un de ses concerts au Stade de France (Gallagher joue la première partie de U2), Liam quant à lui n’a rien d’autre à dire que de trouver ça :

“Sympa. J’espère qu’ils auront de beaux enfants ensemble (…)” – Interview de Liam Gallagher dans Sofoot (26 Juin 2016)

Quand à l’éventualité de l’inviter lui aussi à l’un de ses concerts :

« S’il veut venir il est évidemment le bienvenu. En revanche, il faudra qu’il laisse sa guitare chez lui. Qu’il se contente de taper dans ses mains et de boire une bière. » – Interview de Liam Gallagher dans Sofoot (26 Juin 2016).

Avant de donner son avis sur la prestation du sous officier de la Garde Républicaine :

« L’intention était bonne, mais ce n’est pas la meilleure version que j’ai entendue. L’interprétation n’était pas terrible. ‘T’as une marge de progression, mec !’ Mais encore une fois, le geste était sympa. » – Interview de Liam Gallagher dans Sofoot (26 Juin 2016).

Vous l’aurez compris, les frères Gallagher trouvent toujours une occasion pour s’en mettre plein la gueule, quitte à faire des victimes collatérales.

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • Dans le cadre d’un partenariat avec la SNCF, le chanteur Grégoire a interprété Don’t Look Back In Anger a la gare de Lyon à Paris. Une prestation qui a été moquée par les internautes.
  • La mélodie d’Imagine n’est pas le seul clin d’oeil à John Lennon que l’on retrouve dans Don’t Look Back In Anger. Le couplet « So I start a revolution from my bed » fait référence aux “Bed-Ins for Peace” de Yoko Ono et de l’ex leader des Beatles.
  • Le refrain de Don’t Look Back In Anger commence par “And so, Sally can wait…”. Ne cherchez pas l’identité de cette Sally, elle n’existe pas. En fait Noel Gallagher faisait des essais sur sa guitare acoustique et son frère Liam crut qu’il était en train de chanter “So Sally can wait”

    « On jouait à Paris avec The Verve, et j’ai commencé à écrire cette chanson. On devait jouer deux jours après. Notre premier grand concert dans un stade, qui s’appelle Sheffield Arena maintenant. Au test son, je faisais des essais de guitare acoustique, et Liam a dit : ‘Qu’est-ce que tu es en train de chanter ?’. Pourtant je ne chantais pas, je testais. Il a dit : ‘Vas-tu chanter So Sally can wait ?’ et j’ai répondu ‘C’est génial !’, et j’ai commencé à chanter So Sally can wait. »

  • Don’t Look Back In Anger vu le jour dans des circonstances assez atypiques :

    “Je me rappelle être revenu aux vestiaires et l’écrire, c’est allé vraiment très vite après ça. Le titre Don’t Look Back In Anger a surgi comme ça. Nous avons écrit dans les vestiaires, et nous l’avons joué le soir-même, devant 18 000 personnes. A la guitare acoustique, assis sur un tabouret, comme des idiots.”

  • Le succès du single Don’t Look Back In Anger a été amplifié par la reprise d’Oasis de la chanson Cum On Feel The Noize de Slade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *