April March - Chick Habit

Reprise d’une chanson

Reprise de Cet Air-Là de France Gall
par April March

La Reprise (The Cover)

L’Original

Quand ils sont longs, les jours de pluie
Quand je suis seule, quand je m’ennuie
Que dans un rythme monotone,
au fond de moi, ton nom résonne
Il me reste cet air-là qui vient me parler de toi
Car en chantant cet air-là, je ne peux penser qu’à toi.

Cet Air-Là est une chanson de France Gall, parue en 1965 dans son album Baby Pop. Période Yéyé, pour un opus marqué par sa collaboration avec un certain Serge Gainsbourg. Il faut savoir que sans la jolie blonde, l’homme à la tête de chou aurait certainement arrêté sa carrière, déçu du manque de succès rencontré par ses albums. Ce fût en quelque sorte un échange de bons procédés : France gagna une certaine crédibilité, et Serge le succès commercial.

Mais Cet Air-Là n’est pas une chanson de Gainsbourg, mais du papa de France, Robert Gall (Alain Goraguer fît les arrangements). Un titre qui restera dans l’ombre du single à succès Baby Pop. L’occasion pour April March de ressortir le morceau des oubliettes pour lui redonner une seconde jeunesse. C’est en 1995 que la chanteuse américaine interpréta la chanson dans son album consacré aux reprises des titres yéyés, avec une préférence pour ceux de France Gall et Serge Gainsbourg.

Anecdote(s) de Papi Zic :

  • “Annie aime les sucettes” n’est pas la seule chanson osée que Gainsbourg écrivit pour France Gall. On peut citer Teenie Weenie Boppie, qui parle de LSD ou Les Petits Ballons qui raconte les péripéties d’une poupée gonflable.
  • Le 20 mars 1965, France Gall remporta l’Eurovision pour le compte du Luxembourg, grâce à la chanson « Poupée de cire, poupée de son » de Serge Gainsbourg.
  • Cet air-là fût également interprété par Julien Doré dans l’émission En aparté de Pascale Clark
  • April March fera une reprise de la chanson « Laisse Tomber Les Filles », qu’elle interpréta également en anglais (Chick Habit). Les deux versions figurent sur la bande originale du film de Tarantino “Boulevard de la mort” (Death Proof).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *